Accueil > Santé beauté bien-être > Grippe saisonnière : vaccin gratuit pour 12 millions de personnes

Grippe saisonnière : vaccin gratuit pour 12 millions de personnes

samedi 5 novembre 2011

L’Assurance Maladie a pris la décision d’élargir encore davantage le champ d’application des personnes bénéficiaires d’une vaccination gratuite.

S’il existe de réelles et parfois profondes disparités entre les assurés sociaux disposant d’une mutuelle et ceux qui bénéficient uniquement des remboursements accordés par l’Assurance Maladie, ce n’est pas réellement le cas s’agissant de la vaccination contre la grippe saisonnière. En effet, l’Assurance Maladie a pris la décision d’élargir encore davantage le champ d’application des personnes bénéficiaires d’une vaccination gratuite ce qui constitue une remarquable évolution : "La nouvelle campagne se déroulera du 29 septembre 2011 au 31 janvier 2012, période durant laquelle l’Assurance Maladie invite près de 12 millions d’assurés à bénéficier gratuitement du vaccin contre la grippe saisonnière". Il nous appartient en conséquence de saluer cette initiative parce que les personnes âgées qui sont évidemment plus vulnérables ne disposent pas nécessairement des moyens financiers nécessaires pour adhérer à une mutuelle retraite au regard de la faiblesse des pensions mensuellement versées.

En outre, un constat similaire peut être effectué à propos des foyers hexagonaux pour lesquels l’adhésion à une mutuelle familiale devient désormais très difficile au regard de la faiblesse du pouvoir d’achat à laquelle ils sont confrontés. En effet, il faut aujourd’hui comprendre que les citoyens Français sont tenus d’arbitrer leurs dépenses parce qu’il est impossible de faire face à chacune d’entre elles de manière similaire. En conséquence, il en résulte une dégradation progressive de l’accessibilité des soins médicaux sur le territoire hexagonal dans la mesure où les patients ont tendance à les repousser voire à y renoncer complètement en raison des difficultés budgétaires quotidiennement rencontrées. Cette triste réalité est apparue de façon très claire dans le troisième observatoire de la santé des étudiants publié au Printemps 2011 par la LMDE qui est la plus grosse mutuelle étudiante de France. Il illustrait parfaitement ce renoncement à l’accomplissement de tel ou tel parcours de soins à cause d’un manque d’argent aussi évident que problématique.

Dans la même rubrique


Contact |