Accueil > Economie > Transport écologique : vers la disparition des stations d’essence

Transport écologique : vers la disparition des stations d’essence

dimanche 20 juillet 2014

D’après des chercheurs britanniques, les stations d’essence deviendront inutiles dans le futur puisque les conducteurs pourront recharger leurs véhicules électriques à domicile avec des chargeurs solaires.

D’après des chercheurs britanniques, les stations d’essence deviendront inutiles dans le futur puisque les conducteurs pourront recharger leurs véhicules électriques à domicile avec des chargeurs solaires. Reste à savoir dans combien de temps ce changement interviendra réellement étant donné la popularité grandissante des modèles hybrides rechargeables.

Alors qu’elles font partie intégrante du paysage urbain depuis plus d’un siècle, les stations d’essence pourraient disparaître d’ici quelques années sous l’effet du développement des véhicules rechargeables et de la recharge électrique à domicile. C’est en tout cas ce que prédit une équipe de chercheurs de l’Imperial College de Londres dirigée par le Professeur Keith Barnham. Ces derniers estiment que bientôt les conducteurs pourront faire le plein de leurs véhicules 100 % électriques chez eux et à moindre coût grâce à la technologie des panneaux solaires. La puissance proposée par les panneaux actuels ne permettrait pas une telle opération, mais le Professeur Keith et ses collègues sont parvenus à développer une technologie trois fois plus performante et plus facile à installer. « Pouvons-nous avoir une voiture électrique alimentée entièrement par les rayons solaires ? Oui, nous le pouvons », a-t-il notamment lancé.

… mais pas dans l’immédiat

« Nous devons répandre le message que nous avons déjà la technologie et que nous avons juste besoin de l’utiliser », a ajouté le Professeur Keith Barnham. Malgré l’enthousiasme de l’équipe de l’Imperial College, les stations d’essence devraient cependant avoir encore quelques années devant elles. Les modes de transport écologique montent en puissance à l’heure où les émissions de CO2 sont de plus en plus limitées, mais les consommateurs tendent à se tourner davantage vers les voitures hybrides et hybrides rechargeables plutôt que vers les 100 % électriques. Or, l’hybridation implique encore l’utilisation de l’essence ou du gasoil. Sur le long terme, les stations d’essence, au lieu de disparaître complètement, pourraient également s’adapter à l’évolution des technologies et se transformer en stations d’hydrogène (voir par exemple cet article). De nombreux constructeurs, dont Toyota, Honda et Hyundai, misent sur les voitures électriques à pile à combustible à l’hydrogène avec les premières commercialisations dès 2015.

Dans la même rubrique


Contact |