Accueil > Santé beauté bien-être > Comment savoir si votre transpiration est normale ou excessive (...)

Comment savoir si votre transpiration est normale ou excessive ?

dimanche 13 janvier 2013

Depuis longtemps les problèmes de transpiration minent votre quotidien. Vous vous sentez souvent mal à l’aise et vous avez le sentiment que les autres transpirent beaucoup moins. Mais ce sentiment est-il vraiment fondé ?

Le blog la-transpiration.fr propose un petit test pour savoir si votre transpiration est réellement plus abondante ou importune que la moyenne. Sachez cependant que la gêne associée par la transpiration n’est pas forcément corrélée au volume de sueur produit par votre corps. Certaines transpirations sont beaucoup plus odorantes que d’autres ou particulièrement associées au stress.

Dans tous les cas, il existe des solutions efficaces pour lutter contre les désagréments de la transpiration (quelque soit son intensité). Pour avoir un diagnostic complet, vous pouvez consulter un dermatologue qui vous orientera en fonction de votre problème vers des solutions ou des traitements adaptés. Vous trouverez également de nombreux produits spécifiques et des conseils pour gérer votre transpiration sur le site DayDry.fr.

La transpiration excessive apparait le plus souvent à l’adolescence et décroit après 50 ans. Lorsque la transpiration excessive affecte les mains, des pieds et des aisselles, elle est appelée hyperhidrose primaire ou focale. L’hyperhidrose primaire affecte 2 à 4 % de la population, mais moins de 40% des personnes atteintes consultent un médecin. Dans la majorité des cas d’hyperhidrose primaire, aucune cause ne peut être trouvée. Elle est le plus souvent héréditaire.

Test de transpiration

Le Dermatologue pour déterminer l’intensité de votre sudation dispose de plusieurs tests :
- Le test iode-amidon se réalise sur une peau nettoyée et sèche. On enduit la peau dans les zones de transpiration d’une solution alcoolisée à base de 20% d’iode. Après séchage de la peau, on applique de l’amidon. Ce dernier réagit avec l’iode en présence d’eau donc de transpiration et donne une coloration bleue foncée-noire à la place des gouttes de sueur. Plus la couleur est foncée, plus la transpiration est forte.
- Le test du papier se réalise avec un papier spécial. Celui-ci est placé sur la zone touchée pour absorber la sueur, puis pesé. Plus le poids est important, plus la sueur s’est accumulée.

Si l’hyperhidrose n’est pas localisée, on parle alors d’hyperhidrose secondaire. Elle est le plus souvent liée à une maladie. Il est fortement recommandé dans ce cas de consulter un médecin.

Dans la même rubrique


Contact |