Accueil > enfants, éducation > Test de CM2 : résultats des cours de maths et de français à l’école de la (...)

Test de CM2 : résultats des cours de maths et de français à l’école de la République

mercredi 29 avril 2009

Depuis janvier dernier, un test national d’évaluation en CM2 a lieu dans toutes les écoles de France. Ce test a été instauré par le ministère de l’Education Nationale dans le cadre de la réforme de l’école. Chaque année, il pourra ainsi constater les évolutions et redéfinir les priorités pour les cours de maths et les cours de français dans le primaire.

Tests de CM2 : les cours de maths ne portent pas leurs fruits

Les résultats généraux du test de CM2 sont mitigés. Globalement, les élèves ne sont « ni bons ni mauvais », selon le directeur général de l’enseignement scolaire. Cependant, on constate un grand nombre d’élèves en difficulté. Les cours de maths, notamment, ne porteraient pas leurs fruits. 15% des élèves auraient de sévères difficultés dans la discipline. A l’inverse, 35% d’entre eux auraient des acquis très solides. Les écoliers s’en sortiraient globalement mieux dans la langue de Molière. 45% auraient de bons acquis dans la discipline. Entre 10 et 13,5% n’atteindraient cependant pas la moyenne.7% d’entre eux ont décroché une note inférieure ou égale à 6,5 !

Cours de maths : les élèves pas trop mauvais mais les écarts se creusent

Le taux d’écoliers qui auraient besoin de cours de maths supplémentaires pour rattraper leur retard est important. Les élèves sont deux fois plus nombreux à être dans cette situation en maths qu’en français. Selon l’inspecteur général de l’Education Nationale, Philippe Claus : « On a peut-être mis l’accent depuis trop longtemps sur le français et pas assez sur les maths. » Les résultats montrent à quel point il est urgent d’axer les efforts à venir sur cette discipline.

Cours de maths : le test montre qu’il est urgent de combler les lacunes !

Les élèves ayant obtenu de mauvais résultats lors du test auraient besoin de cours de maths sous forme de soutien scolaire pour ne pas complètement décrocher une fois au collège. Dispensés par l’école ou payés par les parents, les cours de maths de soutien doivent être mis en place pour stopper la progression du taux d’élèves en échec scolaire.

Dans la même rubrique


Contact |