Accueil > Telecommunication > La plus grande campagne de crowdfunding pour l’Ubuntu Edge

La plus grande campagne de crowdfunding pour l’Ubuntu Edge

lundi 23 décembre 2013

Ambitieux, tel pourrait être le qualificatif le plus indiqué pour décrire l’initiative de Canonical pour financer son projet de smartphone « Ubuntu Edge ».

Pour réunir 32 millions de dollars de dons, la firme sud-africaine a choisi la plateforme Indiegogo pour lancer une immense campagne de crowdfunding auprès des internautes.

Résultat, au terme de l’échéance fixée (un mois), seulement 12,8 millions sur les 32 requis ont pu être rassemblés. La fabrication par la société elle-même n’est donc plus à l’ordre du jour. En revanche, elle continue de se pencher sur la partie logicielle, que d’autres constructeurs pourraient utiliser. La société maintient d’ailleurs la sortie de l’Ubuntu sur le marché dans les nouvelles gammes de Smartphones de 2014.

À travers ces 27 000 dons, c’est en effet un signe positif très fort que voit le fondateur de la compagnie, Mark Shuttleworth concernant l’intérêt du public pour le système d’exploitation libre Ubuntu dont il est le sponsor officiel, mais surtout pour le modèle hybride.

Ce terminal présentait en effet la particularité de combiner les fonctionnalités et le format d’un téléphone portable avec la puissance d’un ordinateur pouvant tourner sous Ubuntu ou sous Android. Doté de deux antennes 4G LTE, il aurait été compatible aussi bien avec les réseaux européens qu’américain, prouesse dont ne sont pas encore capables des téléphone 4G comme l’iPhone 5S ou le Galaxy S3 4G (ces téléphones sont présentés plus en détail sur le site de bouyguestelecom). De plus, grâce à ses caractéristiques techniques (processeur multicœur, 4Go de RAM, 128 Go de stockage), il aurait suffi d’y brancher un écran pour disposer d’un ordinateur aux performances tout à fait acceptables.

Le pari était-il fou ? Une partie de l’opinion taxe Canonical d’opportuniste, critiquant le montant colossal demandé pour mettre au point ce premier équipement. Néanmoins, si ce croisement finit par s’imposer, grâce à sa capacité de ralliement donnera à la société le statut de pionnière de l’informatique du futur.

Dans la même rubrique


Contact |