Accueil > Telecommunication > Sécurité des terminaux mobiles : les pratiques autorisées et les (...)

Sécurité des terminaux mobiles : les pratiques autorisées et les tabous

mardi 4 novembre 2014

Actuellement, l’usage des terminaux mobiles est de plus en plus courant en entreprise. Bon nombre de personnes l’utilisent également pour consulter leur compte bancaire ou encore effectuer des paiements en ligne. Ces appareils mobiles sont donc devenus de véritables cibles pour les pirates et ont besoin d’être protégés convenablement.

Les bonnes pratiques en matière de sécurité

Lorsque les utilisateurs sont en déplacement à l’extérieur, il leur est plus facile de consulter leurs courriels sur leurs appareils mobiles. Avant de se lancer, il est toujours recommandé d’utiliser un serveur mail smtp sécurisé pour ne pas mettre en danger les données stockées sur les tablettes ou les Smartphones.

Pour garder la mainmise sur son appareil mobile, le propriétaire doit valider l’activation des services à distance notamment le verrouillage et l’effacement des informations sensibles. Mais avant de le faire, il faut penser à faire une copie sur un ordinateur ou un espace de stockage externe.

Actuellement, l’utilisation d’un bon antivirus n’est plus réservée aux PC conventionnels. On peut très bien installer ce logiciel de protection sur les terminaux mobiles. Le chiffrement des informations est également une bonne idée surtout en présence d’une carte mémoire externe. Dès le départ, les propriétaires doivent mettre en place ces solutions pour éviter les listes noires.

Les pratiques à éviter pour sécuriser ses terminaux mobiles

Même pressé, il est formellement interdit de se connecter à Internet via une borne WiFi non sécurisé. D’une part, les données informatiques seront accessibles à tous ceux qui utilisent le même point d’accès. Et d’autre part, l’appareil mobile serait vulnérable aux cyber-attaques : infection par des malwares, phishing, déni de service, etc. Si le mal est fait, il est préférable de mettre à jour ses logiciels de sécurité et de vérifier la notoriété de son adresse IP avec un outil dnslookup.

Dans la même rubrique


Contact |