Accueil > Santé beauté bien-être > Les risques pour la santé de l’hypertension artérielle

Les risques pour la santé de l’hypertension artérielle

dimanche 6 février 2011

Personne ne veut entendre le médecin lui dire : « Vous souffrez d’hypertension artérielle ». Mais qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

La plupart d’entre nous n’ont aucune idée de ce que signifient exactement les chiffres. Votre pression artérielle est essentiellement constituée de deux nombres séparés par une barre oblique, par exemple 120/80. Le premier chiffre se réfère à la pression artérielle systolique, c’est la pression maximum des artères lorsque le cœur se contracte et pousse le sang. Le deuxième chiffre se réfère à la pression artérielle diastolique, c’est la pression lorsque le cœur est rempli de sang, le moment où il est détendu entre deux battements.

Hypertension artérielle : Qu’est-ce que cela signifie pour le cœur ?

Une pression artérielle élevée signifie que votre cœur travaille plus fort que la normale. Dans ce cas, votre cœur et vos artères sont plus susceptibles se blesser. Lorsque la pression artérielle est élevée, vous augmentez vos risques d’avoir une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une insuffisance cardiaque congestive, une insuffisance rénale, et des plaques d’athérosclérose (accumulation de graisses dans les artères). Si en plus d’avoir une pression artérielle élevée, vous fumez, êtes obèse, diabétique, ou si votre taux de cholestérol est élevé, vous êtes encore plus sujet à une crise cardiaque ou à un AVC.

Si vous n’êtes pas traité pour contrôler votre tension artérielle, votre cœur va sans cesse travailler beaucoup plus dur pour pomper des quantités suffisantes de sang et d’oxygène vers les organes et tissus. Si votre cœur doit travailler de cette façon pendant longtemps, il finira par s’hypertrophier et s’affaiblir. En outre, les artères et artérioles vont subir des dommages qui peuvent entraîner des lésions et un durcissement. Bien que tous ces phénomènes se produisent naturellement lorsque nous vieillissons, l’hypertension artérielle les accélère. Lorsque les parois des artères sont endommagées, l’oxygène est fourni à vos organes en quantité moindre.

Facteurs de risque

Parmi les facteurs de risque d’AVC, l’hypertension artérielle est en tête de liste. L’hypertension artérielle est également l’un des trois principaux facteurs de risque de crises cardiaques, les deux autres étant le taux de cholestérol sanguin élevé et le tabagisme. Comparativement aux personnes ayant une pression artérielle normale, ceux qui font de l’hypertension non contrôlée sont jusqu’à 4 fois plus à risques d’avoir une maladie cardiaque et jusqu’à 7 fois plus à risques de faire un AVC.

L’hypertension artérielle, lorsqu’elle n’est pas diagnostiquée ou non traitée, peut causer les symptômes suivants :

- une hypertrophie du coeur, ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque
- anévrisme dans les vaisseaux sanguins du cerveau, ce qui peut entraîner un accident vasculaire cérébral
- les vaisseaux sanguins dans les reins peuvent rétrécir, ce qui peut entraîner une insuffisance rénale
- une accélération du durcissement des artères, ce qui peut conduire à une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une insuffisance rénale

Alors ? Quelle pression artérielle est considérée comme normale ? Une pression artérielle plus basse que 120/80 est considérée comme normale. Une pression artérielle de 140/90 ou plus est considérée comme élevée. Si vous avez une tension artérielle de 140/90 (ou 160/90 si vous avez plus de 65 ans), vous devrez prendre des mesures pour la faire diminuer. Si vous êtes diabétique, les taux normaux de pression artérielle sont légèrement plus élevés

Dans la même rubrique


Contact |