Accueil > Immobilier > Les principales forces de la maison passive

Les principales forces de la maison passive

mardi 31 décembre 2013

Une maison passive est la désignation acceptée pour les habitations qui demandent très peu d’énergie en offrant tout de même un confort de vie très agréable.

Au fur et à mesure des années, la législation se durcit concernant ce type de maisons car les différents pouvoirs tentent de pousser de plus en plus de ménages à diminuer leur empreinte énergétique. Ainsi, à l’heure actuelle, la législation indique que les maisons passives doivent avoir un besoin énergétique pour le chauffage inférieur à 15 kWh/m² par an, un besoin final en énergie de moins de 50 kWh/m² par an mais également une étanchéité à l’air inférieure à 0,6 fois le volume d’air de la maison.

Ces trois critères doivent absolument être requis pour qu’une maison puisse bénéficier de l’appellation "maison passive".

Quels apports énergétiques ?

Une maison passive doit pouvoir se passer d’un système de chauffage traditionnel en offrant tout de même une température agréable au ménage. Les principales sources de chaleur seront alors les calories dégagées par les habitants de la maison, par le soleil (via panneaux photovoltaïques ou ouvertures pensées de manière stratégique) ou encore l’apport calorifique des systèmes électroménagers qui se trouvent dans l’habitation.

Un exemple concret

De plus en plus de ménages se tournent vers le choix d’une construction passive pour leur future habitation car même si l’investissement est plus conséquent, les retours seront bien plus intéressants sur le long terme.

Pour donner un exemple concret aux lecteurs, il existe sur ce site internet plusieurs exemples de constructions passives (mais aussi basse énergie, ossature bois, etc.). Comme nous l’avons expliqué, ces habitations demandent certains investissements pour optimiser leur isolation (épaisseur, châssis, etc.) et leur étanchéité à l’air. Cependant, les économies d’énergie sur le long terme réalisées grâce à ces habitations offriront un retour sur investissement très rentable sur le long terme.

Découvrez les différences principales entre les maisons passives, les maisons basse énergie et les maisons traditionnelles dans cet article.

Dans la même rubrique


Contact |