Accueil > Art > Une technique simple pour ne plus faire d’erreurs dans un portrait au (...)

Une technique simple pour ne plus faire d’erreurs dans un portrait au feutre

lundi 22 juillet 2013

La semaine dernière j’ai décidé de laisser mon crayon au placard et d’utiliser un feutre.

Normalement mes pas-à-pas concernent le dessin au graphite mais j’ai fait une exception pour mes lecteurs qui souhaitaient avoir un tutoriel basé sur une technique indélébile. J’ai donc pris l’exemple d’un portrait pour montrer ma méthode pour éviter de faire des erreurs. Je précise que je n’aime pas utiliser ma gomme pour corriger mes dessins. Je préfère l’utiliser pour créer des effets de lumières, je suis donc habitué à ne pas utiliser ce morceau de plastique dans la construction de mon œuvre.

Voici comment je procède. Déjà il faut savoir qu’il faut commencer à dessiner avec une ébauche. Normalement cette ébauche se fait avec des traits fins au crayon mais avec un feutre c’est impossible d’avoir un trait clair. Il faut donc remplacer le type de ligne par quelque chose de plus fin comme un point.

Pour situer les différentes parties de mon portrait , j’ai utilisé uniquement des lignes de points relativement espacés. L’avantage non négligeable est que ces points vont êtres par la suite "noyés" dans la masse du futur remplissage que je vais faire de mon portrait (qui sera aussi constitué de points).

Donc après avoir placé les éléments du visage avec quelques pointillées, on va faire une vérification des mesures avant de passer à la phase suivante qui est de relier ces points. Là encore on va procéder de manière très prudente, on va utiliser des traits courts pour ce faire. À ce niveau le portrait commence à avoir figure humaine, la dernière étape est de créer un dégradé pour la peau et de dessiner les cheveux et cette fois en y allant franchement sur le feutre. Il faut que la différence de texture entre la peau et la partie capillaire se voit.

Pour avoir un bel exemple de ce que je viens d’expliquer vous pouvez me rendre visite sur le blog le dessin où vous trouverez le pas-à-pas correspondant à cet article.

Dans la même rubrique


Contact |