Accueil > Assurance, mutuelle > La mutuelle municipale, une nouveauté sur le marché

La mutuelle municipale, une nouveauté sur le marché

mercredi 18 mars 2015

Une santé accessible à tous avec la mutuelle communale. Croiser les doigts pour ne pas tomber malade ne suffit malheureusement pas, surtout lorsqu’on sait que la prévention coûte moins chère que la guérison. Aujourd’hui 5 % des Français, soit 5 millions de personnes ne disposent d’aucune complémentaire santé et un grand nombre de personnes repoussent leurs soins par manque de moyens financiers.

Croiser les doigts pour ne pas tomber malade ne suffit malheureusement pas, surtout lorsqu’on sait que la prévention coûte moins chère que la guérison. Aujourd’hui 5 % des Français, soit 5 millions de personnes ne disposent d’aucune complémentaire santé et un grand nombre de personnes repoussent leurs soins par manque de moyens financiers.

L’ACTIOM, l’action de mutualisation pour l’amélioration du pouvoir d’achat, proposée par Ma Commune Ma Santé poursuit un objectif, qui semble pourtant tellement évident : 100 % de la population doit pouvoir bénéficier d’une couverture complémentaire santé, peu importe la situation financière et professionnelle, sans aucune exclusion.

Les élus locaux se sont rassemblés pour défendre le pouvoir d’achat des plus dépourvus, notamment des jeunes, des retraités, qui ne peuvent plus bénéficier des garanties de leur ancienne mutuelle entreprise, des professions libérales, des chômeurs ou encore des jeunes autoentrepreneurs.

En s’appuyant sur le groupe Sofraco -premier réseau d’indépendants spécialistes du domaine protection sociale et courtage d’assurance - ACTIOM s’est mis à la recherche des tarifs les plus économiques, garantissant une couverture égale ou même supérieure à celle proposée des mutuelles individuelles.

La mutuelle santé communale est une complémentaire santé au prix négocié et donc plus attractif, permettant à ses adhérents des économies de 30 %, voire même jusqu’à 60 %, en fonction de l‘âge.

Lors de la souscription, chaque dossier est étudié au cas par cas et aucun questionnaire médical n’est imposé. Ainsi, la mutuelle municipale est libre de formalités médicales et discrimination.

Bayonne est la première ville (de cette importance) en France qui propose cette « mutuelle pour tous », auprès de l’association ACTIOM. La seule condition à remplir pour la mutuelle municipale de la ville de Bayonne, c’est d’être Bayonnais.

En ce moment, 10 à 15 % des Bayonnais ne prétendent pas à une mutuelle santé. 200 personnes souhaitent souscrire cette nouvelle mutuelle municipale.

La mutuelle municipale ne veut pas uniquement couvrir ses adhérents, mais poursuit également l’objectif de remplir une tâche pédagogique : informer les personnes de leurs droits !

De nos jours, la Sécurité sociale indique que 60 à 70 % des Français pourraient bénéficier d’une aide publique pour le financement de leur mutuelle, seulement, la plupart n’est pas consciente de ses droits.

A part la Couverture Maladie Universelle, l’ACS, l’Aide à la Complémentaire Santé joue un rôle primordiale pour aider les personnes, rencontrant des problèmes d’argent lors du financement de leur complémentaire santé.

Elle offre une solution aux personnes à revenus modestes, sous forme de soutien financier qui peut aller jusqu’à 550 euros par personne par an. Tout personne ayant un revenu ne dépassant pas les 11 670 euros par an (France métropolitaine) peut y bénéficier.

Voici le volume du chèque santé annuel selon les tranches d‘âge :

  • 100 euros pour toute personne de moins de 16 ans
  • 200 euros pour les assurés de 16 à 49 ans
  • 350 euros pour les personnes de 50 à 59 ans
  • 550 euros pour les assurés à partir de 60 ans

De plus, la mutuelle municipale est éligible aux droits ACS et à la Loi Madelin pour les Travailleurs-non-salariés. Pour savoir plus sur les aides publiques, cliquez sur le lien suivant http://www.complémentaire-santé.org/les-aides-a-la-complementaire-sante/

Françoise Brau-Boirie, la conseillère municipale en charge de ce dossier estime que le système élaboré par ACTIOM est simple et très bénéfique : « pour la formule la plus économique du contrat, il en coûtera 15,34 € par mois pour un enfant, 24,93 € pour un adulte de moins de 60 ans et 59,42 € à partir de 60 ans et plus ».

Voici donc des bonnes nouvelles.

Le projet Ma Commune Ma Santé s’engage à rendre la santé accessible pour tous, tout en suivant le principe de mutualisation, le même modèle appliqué par la mutuelle entreprise, qui propose ou impose un contrat collectif avec les mêmes garanties pour tous, sans aucune restriction ou formalité médicale.

Dans la même rubrique


Contact |