Accueil > Auto moto > Conseils de conduite avec une remorque

Conseils de conduite avec une remorque

jeudi 12 septembre 2013

Conduire avec une remorque ne présente pas de difficulté spécifique pour un conducteur un peu expérimenté. En revanche, vous devez atteler une remorque pour la première fois, découvrez les conseils de Maxter Accessoires, avant de prendre la route.

Maxter Accessoires, spécialiste de l’accessoire remorque, vous conseille.

Pour la conduite sur route et autoroute avec une remorque attelée à son véhicule principal, il est nécessaire de respecter quelques règles afin d’assurer non seulement sa sécurité mais aussi celle des autres automobilistes.

En effet, rouler attelé entraîne une maniabilité limitée ainsi qu’un affaiblissement des accélérations. Si vous avez l’habitude de prendre souvent l’autoroute, vous devez régulièrement dépasser des véhicules tractant remorques ou caravanes, des véhicules qui peinent à dépasser les poids lourds ou autres véhicules tractés, surtout dans les côtes.

En plus d’un défaut de maniabilité, les conducteurs disposent en général d’une visibilité sur l’arrière limitée ainsi que d’une plus grande prise au vent.

Bref, tant de facteurs de risques que le conducteur néophyte doit prendre en compte lorsqu’il attèle sa remorque.

Heureusement, si l’expérience sur le terrain s’acquiert vite, il est de bon ton de respecter trois principales règles :

Règle n°1 : Surveiller la vitesse de votre convoi :

Conduire avec une remorque à l’arrière, c’est conduire en tractant un poids certain. Il ne faut pas oublier de prendre en compte ce poids dans sa conduite.

De plus, les limitations de vitesse diffèrent en fonction du poids que vous tractez : Si le poids de votre véhicule + remorque est supérieur à 3,5 t, vous ne pouvez rouler au-delà de 90km/h sur autoroute, de 80km/h sur les routes prioritaires et enfin de 50km/h en agglomération.

Règle n°2 : Respecter la distance de freinage :

Quand vous en tractez une, l’ensemble de votre convoi pèse sur vos freins de remorque et la distance de freinage peut augmenter de 15 à 30% en fonction du poids total.

Il convient donc, en gardant cet élément à l’esprit d’anticiper sur ses freinages et éviter de causer un accident sur une voiture ou un piéton.

Règle n°3 : Stabiliser sa remorque :

Lors des virages abrupts ou des descentes sur autoroute, vous constaterez que votre remorque n’est plus tractée par la voiture mais vient buter contre cette dernière. Cette manœuvre peut s’avérer délicate et la trajectoire de la tête d’attelage peut dévier et causer un accident.

D’où la nécessité de disposer d’un système anti-lacets pour votre remorque. Vous pourriez en outre, vous doter d’un stabilisateur alko afin de garantir une pleine sécurité à votre attelage, stabilisateur que vous saurez sans problème coupler avec un antivol de remorque pour éviter les mauvaises surprises sur la route ou en stationnement.

Dans la même rubrique


Contact |