Accueil > Santé beauté bien-être > Vivre avec la maladie cœliaque

Vivre avec la maladie cœliaque

mardi 31 août 2010

Les personnes atteintes de la maladie cœliaque affichent une sensibilité ou une intolérance au gluten.

Pour ces personnes, le gluten, qui est normalement une protéine saine pour tout le monde, peut causer des dommages à l’intestin grêle, ce qui à son tour sera à l’origine de diarrhée et douleurs à l’estomac. Éventuellement, cela pourrait aussi être à l’origine de la malnutrition.

Si on vous a diagnostiqué la maladie cœliaque, vous aurez envie de faire de votre mieux pour éviter des aliments qui contiennent du gluten. Heureusement, vu que de nombreux problèmes d’estomac sont essentiellement dus au gluten et non pas, par exemple, à une intolérance au lactose ou au syndrome du côlon irritable, le marché des aliments sans gluten s’est considérablement élargi. Des aliments qu’ils leur étaient à l’époque impossible de consommer comme les pâtes et la pizza sont désormais à leur portée, grâce à la création de pâtes sans gluten et de farines nouvelles.

Suivez ces conseils qui vous aideront à vivre sans problème un mode de vie sans gluten :

• Renseignez-vous au sujet des aliments sans gluten. Apprenez à lire les étiquettes des aliments et la façon de remplacer les aliments sans gluten pour les produits alimentaires réguliers qui contiennent du gluten. Apprenez que le jargon : « Sans blé » ne signifie pas « sans gluten », cela signifie juste que sans blé avec gluten.

• Commencez à préparer plus de plats à manger pour vous (et autres !). Les aliments transformés contiennent souvent du gluten. Au lieu d’acheter un gâteau d’anniversaire, préparez votre propre version sans gluten.

• Pensez rejoindre un groupe de soutien pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque ou pour les personnes qui choisissent de vivre une vie sans gluten. Ils vous aideront en partageant leurs informations, des recettes sans gluten, ce qui peut être particulièrement important pour les jeunes enfants.

• Fixez vous une règle stricte, « En cas de doute, abstenez-vous. »

• Les miettes de nourriture d’autres personnes peuvent « contaminer » les aliments que vous consommer. Si vous employez un grille pain avec une personne ou si vous mangez de la pâte d’arachide dans laquelle se trouve des miettes de pain, vous pouvez bien souffrir ensuite. En apparence, les miettes sont effectivement insignifiantes, mais pour les personnes souffrant d’intolérance au gluten sévère, quelques miettes peuvent causer des douleurs à l’estomac et un retard dans la guérison de leur problèmes intestinaux.

Voici quelques ingrédients courants que vous devez éviter si vous essayez de réduire le gluten :

- farine
- couscous
- farine à gâteau
- poulet pané
- tempura de légumes
- frites (sauf si vous savez qu’elles ne sont pas recouverts de farine)
- les sauces
- pâtes
- malt
- bière
- vinaigrettes (à moins que vous les ayez faites vous-même ou que vous savez exactement ce qu’il y a dedans)
- farce
- sauce soja
- tout ce qui contient du blé, orge, avoine, épeautre et le seigle, les amidons, sirops (généralement l’orge dans ces entreprises), les cubes bouillon, à moins, bien sûr, que vous sachiez qu’ils sont sans gluten.

Un diététicien devrait être en mesure de vous aider à dresser une liste d’aliments sans gluten.

Dans la même rubrique


Contact |