Accueil > Immobilier > Caractéristiques des maisons passives et basse énergie

Caractéristiques des maisons passives et basse énergie

mercredi 20 novembre 2013

Les ménages qui sont actuellement en train de planifier la construction d’une maison sont au courant qu’il existe depuis quelques années des indications qui permettent de distinguer les maisons passives des maisons basse énergie et des maisons traditionnelles.

Pour ceux qui ne le savent pas, les maisons passives sont moins énergivores et mieux isolées que les maisons basse énergie qui le sont également par rapport aux maisons traditionnelles. En d’autres mots, la maison traditionnelle est celle qui offre le plus de déperdition de chaleur devant la maison basse énergie et la maison passive. Pour être plus précis, faisons le point sur ces différents types de construction.

Les coefficients des maisons

Pour bien comprendre de quoi nous allons parler dans cet article, il convient de mettre en évidence deux coefficients qui permettent de situer une maison dans telle ou telle catégorie.

Le coefficient "K" concerne la valeur d’isolation de l’habitation. Plus une maison sera bien isolée, plus le coefficient tendra vers le "0".
Le coefficient "E" comprend la valeur énergétique de la maison. Moins la maison est énergivore, plus ce coefficient sera proche de "0".

La maison traditionnelle

Parmi les trois types de maisons que nous avons évoqués ci-dessus, la maison traditionnelle est celle qui dispose des coefficients les plus élevés. En d’autres mots, cela signifie que cette maison est moins bien isolée et demande plus d’énergie pour se chauffer que les deux autres.

A titre d’exemple, on considère que le coefficient K d’une maison traditionnelle tourne autour de 45 alors que le coefficient E oscille entre 80 et 100.

La maison basse énergie

La maison basse énergie est un type de construction qui est très demandé à l’heure actuelle parce que ses performances sont meilleures que celles d’une maison traditionnelle mais aussi parce que les frais et investissements sont encore réalisables pour beaucoup de ménages (c’est moins le cas pour une maison passive).

Le coefficient K d’une maison basse énergie se situe aux alentours de 30 et le coefficient E a tendance à varier entre 50 et 60.

La maison passive

La maison passive est le type de construction qui offre la meilleure isolation et qui demande le moins d’apports énergétiques par rapport aux deux types de maisons précités.

Evidemment pour arriver à de telles performances, il faut investir dans une isolation très performante et dans des systèmes de chauffage peu énergivores.

Le coefficient K d’une telle habitation oscille souvent entre 10 et 20 alors que le coefficient énergétique tourne autour de 30.

Source

Dans la même rubrique


Contact |