Accueil > Santé beauté bien-être > La naturopathie, vous connaissez ?

La naturopathie, vous connaissez ?

vendredi 14 août 2015

Les médecines douces sont de plus en plus appréciées des français. La naturopathie fait partie de ces médecines dites également « alternatives ». Elle est basée sur les mécanismes d’auto-guérison du corps humain. La naturopathie fait appel à de nombreuses méthodes pour renforcer vos mécanismes naturels comme la nutrition, l’homéopathie ou encore la phytothérapie.

Quels en sont les origines ?

La naturopathie provient des traditions médicales de la Grèce antique. Elle repose sur des principes simples : il ne faut pas nuire à son corps, la nature peut elle-même soigner les maux, c’est-à-dire que votre corps possède son propre pouvoir de guérison, il est fondamental pour la naturopathie de d’abord trouver la cause d’une maladie avant d’essayer d’en traiter les symptômes à tout prix. Enfin, le naturopathe doit montrer à son patient le chemin de la guérison et l’aider ainsi à préserver sa santé, de façon naturelle.

Qu’est-ce que la naturopathie exactement ?

La naturopathie est basée sur un système simple : l’activation des mécanismes naturels du corps afin de stimuler ses mécanismes d’auto-guérison, par le biais de ce que l’on appelle « la force vitale ». Le travail d’un naturopathe ne consiste donc pas en une élimination des symptômes mais plutôt de renforcer et de nourrir nos défenses naturelles. Un naturopathe essaie avant toute chose de déterminer les « causes profondes » de votre malaise. La naturopathie utilise de nombreuses méthode pour aider ses patients : aromathérapie, nutrition, homéopathie ou encore enseignement de techniques de gestion du stress font partie intégrante de la naturopathie.

Un naturopathe est alors avant tout un pédagogue qui transmet de nombreuses choses à ses patients. Cette médecine alternative s’applique au quotidien. Elle s’apparente à une forme d’hygiène de vie qu’il faut appliquer tous les jours.

Les médecines douces, ça coûte cher ?

Les médecines douces, ou encore appelées médecines alternatives, ne sont pour la plupart du temps pas remboursées par la Sécurité sociale. L’Assurance maladie ne remboursera ce type de médecine que dans certains cas très précis. Dans l’hypothèse où le praticien est un médecin qui est conventionné, vous serez remboursé d’une partie de la somme que vous dépensez pour les soins. Dans l’hypothèse inverse, aucun remboursement ne vous sera effectué. Dans le cas où un médecin conventionné prescrit un traitement homéopathique, vous pourrez être remboursé (même hypothèse pour l’acuponcture). Mais aujourd’hui, de nombreuses complémentaires santé proposent de rembourser les médecines douces. Il existe différents forfaits en fonction des besoins de chacun. En règle générale, il existe deux types de forfaits : un forfait sur l’année ou un nombre prédéfinit de visites accompagné d’un montant maximum par consultation. Le recours à une bonne mutuelle santé qui rembourse bien les médecines douces est donc une solution à laquelle vous pourriez avoir recours pour profiter des médecines douces. Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez cliquer sur le lien suivant : http://assurance-zen.fr/naturopathie/.

Dans la même rubrique


Contact |