Accueil > Santé beauté bien-être > L’insomnie et la courte durée du sommeil augmentent le risque (...)

L’insomnie et la courte durée du sommeil augmentent le risque d’hypertension

lundi 27 septembre 2010

Les scientifiques ont établi une autre raison pour laquelle nous avons tous besoin de dormir suffisamment. Selon une étude récente, l’insomnie chronique associée à des courtes périodes de sommeil peut augmenter le risque d’hypertension.

Le lien entre l’insomnie et l’hypertension

Dans une étude faite, les scientifiques ont observé des gens souffraient d’insomnie et qui dormaient pas plus de cinq heures de temps. Ils ont réalisé que les risques que ces derniers avaient de développer une hypertension artérielle était de 500% supérieur à celui de ceux qui ne souffraient pas d’insomnie et dormaient pendant au moins 6 heures par nuit. En outre, ils ont également noté que le risque d’hypertension chez les personnes souffrant d’insomnie et dormant entre 5 à 6 heures était de 350% plus élevés que ceux qui dormaient normalement.

Toutefois, il ne semble pas que les personnes souffrant seulement d’insomnie, mais parvenant quand même à dormir normalement courent des risques significatifs de développer une hypertension artérielle, il en est de même pour les personnes ne souffrant pas d’insomnie et dormant moins de 5 heures par jour. Cela montre clairement que l’insomnie et la courte durée du sommeil semblent avoir un effet synergique sur le risque d’hypertension.

La nécessité d’une évaluation du sommeil

Il est important de noter qu’entre la sensation de temps qu’il nous semble que nous avons dormi et le temps réel ou nous l’avons fait on observe parfois un très grande différence . Pour avoir donc une idée fixe sur la question, il est important de se rendre chez un spécialiste afin qu’il fasse une évaluation. L’étude effectuée ci-dessus ne s’est contentée que de déterminer le effets et non d’établir les causes. Cependant, les auteurs de l’étude ont mentionné que par rapport aux études qui avaient été effectuées, il semble bien que ce soit l’insomnie qui mène à l’hypertension et non le contraire.

Selon les rapports précédents, l’insomnie accompagnée d’une courte durée du sommeil provoque l’hypersécrétion de cortisol, une activité accrue des catécholaminergiques, une augmentation du rythme cardiaque de même que du métabolisme et la variabilité de la fréquence cardiaque avec facultés affaiblies. Tous ces éléments sont justement ceux qui mènent à l’hypertension et d’autres problèmes cardio-vasculaires.

Il ressort de cette étude, que les personnes souffrant d’insomnie devraient le plus rapidement se rendre chez un médecin pour établir la raison de leur problème et par la même occasion se faire soigner le plus rapidement possible. Quant aux personnes souffrant d’insomnie, mais avec un sommeil normal en fin de compte ne devraient pas vraiment s’inquiéter. Bien qu’il fasse souligner que ces dernières aussi devraient aller voir leur médecin car il n’est pas exclu que la cause de leur insomnie soit une dépression.

Dans la même rubrique


Contact |