Accueil > Shopping > L’entretien de vêtements de travail.

L’entretien de vêtements de travail.

mardi 4 juin 2013

Dans le souci de protéger les employés, ainsi que l’ensemble de la population, tout objet doit être entretenu. Le niveau d’entretien dépend de la nature et de la fréquence d’utilisation.

Il apparaît dans ce contexte que les vêtements de travail méritent un type d’entretien particulier. De toute évidence, la loi a réussi à imposer un système d’entretien dans le but de s’ assurer que les recommandations d’hygiène et d’assainissement sont respectées. Ainsi, il suffit d’appliquer à la lettre les recommandations ou les exigences légales pour protéger le personnel.

L’entretien se fait donc de trois manières. Lorsque ces critères sont remplis, le risque de danger ou d’une éventuelle contamination sera fortement réduit. Le minimum de service qu’un entretien peut offrir est le nettoyage. Ensuite, ces équipements doivent être soumis à des contrôles réguliers et enfin, en cas d’une défaillance quelconque, leur remplacement doit survenir.

L’entretien fait par voie de nettoyage se fait selon deux mécanismes. Premièrement, il pourra s’agir d’un nettoyage simple, c’est-à-dire uniquement avec de l’eau et du savon. Ce minimum d’entretien est indispensable, car les ouvriers travaillent parfois dans des zones très sales où ils sont exposés à des bactéries et des virus de toutes sortes. Lorsque le degré de leur exposition est élevé, l’entretien peut nécessiter l’usage de produits chimiques. Ainsi, cette deuxième forme d’entretien est la plus courante pour garantir la satisfaction des exigences de propreté et de désinfection. Les lavages sont faits également de manière régulière pour protéger quotidiennement les travailleurs.

Le directeur de l’entreprise a le devoir d’assurer le financement de cet entretien lorsque les équipements sont abandonnés sur les lieux de service. Dans le cas contraire, si les travailleurs doivent rentrer avec leur vêtements de travail à leur domicile, les frais d’entretien doivent être supportés par le patron de la société qui les emploie.

Le nettoyage peut donc être fait à la maison, lorsqu’il s’agira d’une forme simplifiée ou encore dans les blanchisseries pour les nettoyages approfondis.

Un mécanisme de contrôle doit suivre l’entretien des équipements. Sans cela, certains travailleurs peuvent être victimes d’une infection conséquence de leur négligence dont ils sont responsables. C’est pourquoi d’ailleurs, que la loi impose à toute société qui dispose d’équipements et de tenues spécifiques pour leurs salariés, d’avoir au une équipe spécialisée pour l’ hygiène et l’assainissement garantissant la salubrité dans l’usage des divers matériaux. En dépit de cette structure qui existe au sein de la société, l’État possède des agents qui sont également formés dans l’unique but de vérifier que les entreprises respectent les normes primordiales de sécurité et d’hygiène.

Pour des raisons économiques, certaines entreprises ont tendance à se dispenser du service d’hygiène et l’État sanctionne dans la majorité des cas, ce comportement irresponsable. En dehors de ce triple contrôle fait d’abord par le travailleur lui-même, ensuite par la société et enfin par l’administration, le contrôle peut être étendu par les organismes privés de protection de la nature, de la santé ou de tout ce qui concerne la salubrité. Le contrôle effectué peut ainsi conduire à la prise de décisions diverses.

Selon la nature du manquement constaté, un service de contrôle peut ordonner dans son rapport le remplacement définitif de vêtements de travail. Ainsi, cette solution est le dernier recours qui peut être employé et cela constitue un mode alternatif à l’entretien des équipements. Le remplacement permet d’offrir aux usagers de ces équipements l’occasion d’avoir des matériaux neufs qui n’ont encore aucun élément dangereux pour la santé des travailleurs. Le plus souvent, le remplacement n’est envisageable que lorsque les équipements sont sérieusement endommagés. Les vêtements de travail usés ne pourront qu’être remplacés.

Dans la même rubrique


Contact |