Accueil > actualités > Education sexuelle et abstinence

Education sexuelle et abstinence

lundi 19 septembre 2011

Le Texas revoit ses programmes scolaires en intégrant l’éducation sexuelle pour les adolescents.

Aux Etats Unis, le Texas conservateur est réputé pour son pétrole, son retard en manque de politiques sociales, ses Républicains et son enseignement à l’abstinence dans les programmes scolaires. Ce choix radical en matière d’éducation qui n’a rien de surprenant outre Atlantique semble s’épuiser puisque le Texas Tribune nous informe que de plus en plus d’écoles font le choix de progressivement incorporer l’éducation sexuelle dans leur programmes.

En effet, les écoliers Américains du comté de Midland attaquerons dès le printemps prochain une partie de leur programme scolaire dédié à l’éducation sexuelle qui était il y a encore peu un sujet tabou laissé de côté. Ainsi, pour la toute première fois dans cette partie du pays les élèves seront initiés aux notions de sexe protégé et éduqués à la contraception.

L’abstinence, la meilleure contraception ?

Ce changement est la conséquence d’une rentrée scolaire 2010/2011 marquée par 172 élèves commençant leur année enceintes dans le compté de Midland. Avec des chiffres alarmant en termes de grossesses non désirées chez les adolescentes, les centres éducatifs ont décidé de réagir en prenant acte d’un échec évident en matière de prévention.

Aussi, une mobilisation des parents d’élèves, d’associations et d’éducateurs a permis d’intégrer un programme dédié à la contraception, cohabitant avec un discours pro abstinence prônant la virginité jusqu’à l’université. Les parents espèrent ainsi inculquer à la fois un « idéal » conservateur tout en éduquant leurs enfants à la contraception dans le cas d’un éventuel rapport sexuel durant leur scolarité.

Les conséquences d’un déni

En France, l’accès à la contraception est depuis longtemps une priorité, et l’éducation sexuelle est un droit pour tous les collégiens contrairement aux Etats Unis où, selon la couleur politique d’un Etat un enfant sera éduqué à la sexualité ou pas. L’exemple du Texas nous montre que le déni de la sexualité des adolescents ne peut les empêcher d’avoir une vie sexuelle et les conséquences de l’ignorance vont bien au-delà des grossesses non désirée…

La non-éducation en matière de contraception participe bien souvent à la création d’un terrain fertile au sexe non protégé, aux pratiques dangereuses, au développement de maladies, à la propagation d’idée reçues chez une population jeune et influençable…

Dans la même rubrique


Contact |