Accueil > culture > Les "Nègres pour inconnus" ont douze ans !

Les "Nègres pour inconnus" ont douze ans !

lundi 4 avril 2011

Aujourd’hui, il est devenu tout à fait normal de faire écrire ses mémoires, même quand on est "illustrement inconnu". Mais savez-vous que ce concept du livre pour chacun, qui s’est développé partout dans le monde, est né dans un petit village breton ?

L’aventure commence à l’automne 1996, lorsque l’écrivain morbihannais Guillaume Moingeon, originaire de Port-Blanc, près de Vannes, écrit la vie de ses grands-parents maternels.

A ce sujet, lire :

http://www.guillaumemoingeon.com/ecrivain-biographe/publication-livre.php
L’engouement de sa famille est tel qu’il décide de proposer ses services d’écrivain à toutes les familles intéressées. Il invente alors une méthodologie, définit un statut social et fiscal, des tarifs, et dépose la marque : "Nègres pour inconnus" (NPI) à l’été 1997.
En littérature, le "nègre" est celui qui écrit pour les autres. Ce terme, inventé par Alexandre Dumas, n’est aucunement péjoratif ou raciste ; il a même plutôt une connotation affectueuse. Mais si, jusqu’alors, il existait des nègres pour les gens connus, footballeurs, hommes politiques, chanteurs, grands capitaines d’industrie... avec Guillaume Moingeon, ce métier se met au service de tous. Monsieur et Madame tout le monde ont le droit, eux aussi, de publier le livre de leurs mémoires !

Rédigez vos mémoires !

Guillaume Moingeon obtient toute une série de prix pour son invention, en 1998-1999 : Prix Créavenir, Cristal de l’innovation pour la Bretagne (en catégorie "services"), prix de la fondation Vivendi... Il est aussi très médiatisé, passe dans les journaux télévisés de 13 et 20h. On le voit dans les journaux et magazines bretons puis nationaux, etc.
Il propose à ceux qui veulent vivre de leur plume de l’imiter et publie même une "notice d’installation" dans ce passionnant métier. Elle est toujours en vente aujourd’hui.

A ce sujet voir :
http://www.guillaumemoingeon.com/ecrivain-biographe/comment-ecrire-un-libre.php
Par centaines, des biographes familiaux s’installent, partout en France et même à l’étranger.

Au printemps 1999, Guillaume Moingeon réunit les plus sérieux d’entre eux au sein du réseau NPI (Nègres pour inconnus) en Europe et au Canada. Un groupe de professionnels de l’écriture qui fête ses douze années, en ce printemps 2011. Une fois par an, ils se réunissent pour échanger leurs expériences, enrichir leur savoir et leur technique et concevoir ensemble l’avenir de leur profession. Leur prochaine réunion se déroulera dans le Mercantour (Alpes-maritimes) les 21 et 22 octobre 2011.
Et grâce à eux tous, de mémoire de famille en mémoire de famille, c’est un peu de notre mémoire à tous qui est à jamais préservée, fixée sur le papier, dans un livre.

Dans la même rubrique


Contact |