Accueil > Art > Ma manière de me détendre par le dessin

Ma manière de me détendre par le dessin

mardi 24 septembre 2013

Une nouvelle semaine commence et apporte son lot de travail régulier. Vous allez me dire, oui comme pour tout le monde.

Certes mais tout le monde ne vit pas de sa passion comme j’en ai la chance. En fait c’est justement là qu’est le problème, je suis dessinateur passionné depuis mon plus jeune âge et c’est la seconde année où j’exerce le métier de professeur virtuel. J’ai passé près de 10 mois à créer des tutoriels vidéos pour mes élèves.

En plus des articles et des corrections, je dois dire que je n’ai plus de temps pour dessiner pour moi. Eh oui parce que lorsque je dessine, je choisi en général un modèle qui illustre bien une thématique, une technique que j’aborde dans mes cours. Autant dire qu’il n’y a pas vraiment de place pour mes préférences esthétiques.

Cette semaine j’ai voulu un peu court-circuiter ce schéma où je me dépense pour mon art. Il est temps de reprendre du souffle. C’est pourquoi j’ai consacré un article à ne parler que d’un dessin qui m’inspire et que je suis en train de réaliser sans aucune pression. Juste pour mon plaisir. J’ai regardé la vidéo d’une présentation d’un homme appelé Nigel March, il y exprime le besoin d’apprendre à faire les choses petit à petit et à mettre de l’attention dans chaque détail, du plaisir dans les choses les plus anodines de notre vie. Cela pour ne pas sombrer dans la productivité à outrance et qui consume toute notre énergie.

Ce n’est pas directement de dessin dont je parle dans ce communiqué vous l’avez compris mais bien du besoin de faire respirer notre emploi du temps, de prendre un moment pour se reposer et couper les vannes de notre activité frénétique. Le dessin ça fonctionne pour moi, et vous ? Quelle est votre activité régénératrice ?

Dans la même rubrique


Contact |