Accueil > cuisine, gastronomie > Comment reconnaître le miel bio sans le certificateur ?

Comment reconnaître le miel bio sans le certificateur ?

jeudi 17 janvier 2013

Le certificateur, est la personne habilité qui contrôle et qui donne l’agrément pour un miel biologique. Mais il arrive sur le marché, on n’arrive pas toujours à distinguer le miel bio d’un miel fraudé sans étiquette. Comment faire alors pour ne pas se tromper et reconnaître que le produit n’est pas celui recherché ?

Bio sans le certificateur

Le miel est produit par les abeilles et exploiter par les hommes depuis bien longtemps. De nos jours, beaucoup d’apiculteurs ont été convaincus par les atouts de l’apiculture bio et s’y sont mis depuis peu. Mais les produits certifiés par le certificateur peuvent se mêler avec des faux et il arrive qu’on ne sache pas en faire la différence. En effet, certaines personnes ont la possibilité de modifier les ingrédients d’un miel qui n’a pas passé les étapes obligatoires pour être certifié bio. Il arrive aussi que les fraudes concernent les exigences dans la fabrication, la conservation ou la mise en bocal du miel.

Alors pour ne pas être lésé et perdre son argent dans du miel qui n’est pas passé devant le certificateur mais qui en porte l’étiquette, voici quelques conseils. On peut faire usage d’un testeur rapide spécifique qui aura comme rôle de tester la quantité d’hydroxyméthylfurfurale ou HMF dans le miel. C’est un critère essentiel qui détermine la qualité du produit. Ce petit teste est rapide et fiable. Mais si on ne dispose pas de ce genre de matériel, il existe aussi des moyens simples pour vérifier la qualité bio du miel sans le certificateur. Pour cela, il faut vider le miel dans un verre d’eau. Dans le cas où il n’est pas pur, le miel se dissoudra dans l’eau. Une autre astuce également pour déterminer la qualité du miel, c’est de prendre du papier buvard et d’y verser quelques gouttes de miel. S’il est impur, il sera absorbé par le papier.

Dans la même rubrique


Contact |