Accueil > Art > Dessiner un animal sans peine

Dessiner un animal sans peine

mercredi 30 octobre 2013

Comment dessiner un animal qui ne cesse de bouger ?

Dans ce communiqué je vais vous expliquer pourquoi il est difficile de dessiner un animal et vous donner quelques astuces pour croquer votre bestiale favorite alors qu’il (ou elle) n’arrête pas de bouger.

Premièrement, pourquoi est-il si difficile de dessiner un animal ? Si nous trouvons plus simple de reproduire au crayon le portrait d’une personne qui nous fait face, c’est parce qu’il nous est possible de nous identifier à elle. Nous pouvons prendre la même expression du visage ou la même posture. Se faisant nous ressentons mieux ce qu’évoque la position. Or il n’est pas facile de la faire lorsque nous sommes face à une race différente.

Un animal n’a pas les même mode d’expression que les humains. Leur visage sont beaucoup moins riche en muscle et donc leur palette d’expression est limitée, cependant ils se rattrapent avec d’autres membres dont la queue les oreilles par exemple, où leur manière de se déplacer.

Comment faire pour dessiner un animal qui n’arrête pas de bouger ? Tout simplement on nous concentrant sur la colonne vertébrale de celui-ci. En effet si les volumes du corps des animaux sont de proportions différentes par rapport à ceux des hommes, il n’en reste pas moins que ce sont des masses reliés entre eux par un "fil conducteur" qui est le rachis. Regardez attentivement la position de votre animal et essayer de simplifier cette dernière en une seule ligne.

Pour en savoir plus vous pouvez lire mon article sur mon blog.

Dans la même rubrique


Contact |