Accueil > cuisine, gastronomie > Comment bien préparer son thé

Comment bien préparer son thé

lundi 15 septembre 2014

Des informations sur le thé rouge (noir en occident) et comment le préparer.

Le thé rouge fait partie des thés les plus consommés au monde. Le plus réputé de tous est le thé rouge de Chine, apprécié dans tous les pays.

Pour commencer la préparation, il faut choisir un thé rouge chinois (thé noir) de bonne qualité. Il existe plusieurs variétés de thé noir : les thés noirs natures et les thés noirs fumés ainsi que les thés noirs parfumés. Chaque thé possède un goût spécial selon son procédé de fabrication.

La distinction à faire entre les thés rouges

Avant de commencer, il est nécessaire de faire la différence entre le thé rouge Rooibos, et le thé rouge utilisé par les chinois pour désigner le thé noir.

Le thé rouge « Rooibois »

Le thé rouge désigne généralement le Roobois, une boisson en provenance de l’Afrique du Sud. Bien que le Rooibos procure un goût qui se rapproche de celui du thé, il ne s’agit pas d’un thé à proprement parler. Ce thé rouge est obtenu à partir d’un petit arbuste qui pousse en Afrique du Sud et non d’un théier au sens botanique du terme. Les feuilles fermentées deviennent brunes ou rouges, d’où l’appellation de Rooibos, le mot afrikaans qui signifie « Buisson rouge ». Ainsi, le Rooibos ne contient pas de théine et se consomme à volonté.

Le thé rouge chinois

Thé rouge est l’appellation que les chinois ont donnée au thé noir tel que les occidentaux le connaissent. Thé rouge et thé noir désignent alors le même thé, des dénominations qui ne sont pas en rapport avec la couleur des feuilles de thé. C’est le cas des différents thés : Keemun, Dian Hong et Lapsang Souchong qui n’ont pas la même couleur rouge des feuilles de Rooibos.

Préparer le thé noir de chine ou thé rouge

Pour préparer du bon thé noir, tel que le Keemun ou le Dian Hong, il faut prendre une pincée et la mettre dans une théière. Après cela, il faut faire chauffer l’eau sans atteindre l’ébullition. Une eau chauffée à 90 °C est parfaite pour du thé rouge chinois. Une fois l’eau prête, il suffit de la verser doucement sur le thé rouge et attendre entre trois et cinq minutes pour laisser infuser. La durée de l’infusion dépend des goûts de chacun, surtout concernant la teneur du thé.

Le dosage du thé

Une pincée de thé rouge chinois ne suffit pas pour une grande théière. On conseille toujours une théière de 30 à 50 cl pour laisser infuser le thé et propager ses arômes. Le dosage à une petite cuillère pour une tasse (10 à 15 cl) permet aux feuilles de s’épanouir dans l’eau chaude, surtout pour les thés volumineux. Les feuilles roulées comme le Keemun et le Dian Hong se déploient souvent lors de l’infusion. C’est pourquoi on recommande de laisser les feuilles éparpillées dans la théière et transvaser au moment où il faut servir.

Dans la même rubrique


Contact |