Accueil > vie pratique > Eviter l’empirement de l’état d’une victime à l’aide d’une civière

Eviter l’empirement de l’état d’une victime à l’aide d’une civière

mardi 30 août 2011

Une civière est un dispositif permettant de relever et d’immobiliser parfaitement une personne. Elle facilite le transport des accidentés. D’où, l’outil permet le relevage d’une victime c’est-à-dire sa pose sur le dispositif en dehors de l’hôpital. Aussi, il donne accès au brancardage ; plus précisément le fait de la transporter sur le matériel.

En cas d’accident, les sauveteurs interviennent, le plus rapidement possible, pour sauver la vie d’une victime. Or, des précautions sont à prendre, lors des premiers secours, afin d’améliorer son état. C’est pourquoi, avant d’entamer à toutes sortes d’intervention, des formations sont nécessaires. Mis à part cet apprentissage, les gestes d’urgences requièrent des matériels adaptés. La civière est l’un de ces outils. Elle s’utilise dans l’univers des soins d’urgences.

La civière est spécifiée par ses avantages. Sa longueur peut être réglée et ajustée selon la taille d’une victime. Equipée de trois sangles, elle assure son immobilisation totale. Le système de cet outil facilite son glissement sous son dos. Cela évite les mouvements risquant d’aggraver sa situation. Et, lors du relevage, il suffit d’assembler les deux parties de l’appareil. Appelée, aussi, brancard-cuillière, elle peut être, facilement, rangée et n’occupe pas trop de place, en cas de stockage.

La civière est caractérisée, également, par ses dimensions. En stock, il dispose d’une longueur de 167 cm, d’une largeur de 42 cm et d’une hauteur de 7 cm. Quand elle est mise en service, ses dimensions sont devenues comme suit : 214 x 42 x 7cm. Pesant 8 kg, l’outil peut supporter une charge de 159 kg.

Sur son site Internet, Ylea propose la civière de relevage. Expérimentée en matière de distribution des matériaux de secours d’urgence, la société vend un produit de haute qualité à prix réduits : seulement 159.90 €, au lieu de 199.87 €. D’autres informations sur cet article sont, également, disponibles sur ce site.

Dans la même rubrique


Contact |