Accueil > culture > Comment acheter un piano acoustique. Onze conseils pour ne pas se (...)

Comment acheter un piano acoustique. Onze conseils pour ne pas se tromper.

lundi 10 octobre 2011

par Frédéric BERNACHON, site des cours de piano classique en ligne de haut de gamme pour tous les niveaux.

1. Trouver un accordeur indépendant et lui demander son avis lorsqu’on achète un piano neuf ou d’occasion.

2. Préférer un bon piano d’occasion plutôt qu’un piano neuf si votre budget ne dépasse pas 3000 €. Le rapport qualité/prix sera meilleur.

3. Savoir qu’un piano neuf va perdre beaucoup de sa valeur dans les deux premières années. Un piano d’occasion se revendra quasiment sans perte.

4. Ne pas acheter de pianos issus d’un professionnel de musique : location, école de musique etc. Ces piano ont beaucoup servi et la mécanique risque d’être fort abîmée.

5. Préférer acheter un piano d’occasion chez un particulier plutôt que chez un revendeur si vous voulez faire un bon investissement. Ce dernier connait bien le marché, et ce sera très rarement une bonne affaire financièrement parlant. Ceci dit, le revendeur a l’avantage de pouvoir vous offrir une garantie.

6. Choisir un instrument qui correspond à votre niveau actuel de piano. Il sera toujours possible de revendre un piano bien choisi. Votre piano va suivre votre niveau.

7. Eviter de choisir un piano acoustique où l’on a installé un système silencieux après sa sortie d’usine. On retrouve assez souvent des problèmes de réglage de mécanique à la suite de cela. Préférer un piano ayant le système de silencieux d’origine, même si c’est plus cher.

8. Bien choisir la marque de piano et ne pas prendre un piano acoustique bon marché. Les pianos allemands ont une très bonne côte, mais sont assez rares sur le marché du piano d’occasion. Certains pianos français d’occasion comme Pleyel ou Gaveau peuvent être magnifiques, mais il faut presque toujours refaire la mécanique et cela peut dépasser le prix d’un piano neuf. Les Yamaha sont également très intéressants d’occasion et vous trouverez un grand choix sur le marché.

9. Ne pas prendre un piano trop âgé : de plus de vingt ans (à moins que la marque soit reconnue pour ses qualités). Bien vérifier l’âge du piano avec le numéro de série qui se trouve sur le piano.

10. Eviter dans la mesure du possible d’acheter un piano acoustique par catalogue. Chaque piano possède des caractéristiques particulières. Ceci est d’autant plus vrai pour les pianos chers (plus de 10 000€).

11. Bien tester la sonorité du piano, son touché, sa régularité et la répétition des notes. Toujours exiger d’avoir un piano bien accordé et réglé pour l’essayer.

Voir article complet sur le site methode de piano BERNACHON

Dans la même rubrique


Contact |