Accueil > vie pratique > les avantages de la chaudière à gaz

les avantages de la chaudière à gaz

jeudi 31 janvier 2013

Le gaz naturel est la troisième source d’énergie la plus utilisée dans le monde après le pétrole. En termes d’exploitation, l’étendue des réserves disponibles reste une inconnue.

Des pays comme la Russie, l’Iran et le Qatar détiennent à eux seuls plus de 50 % des réserves mondiales. L’utilisation du gaz, dans l’industrie, pour des usages domestiques et pour la production d’électricité, a connu un essor fulgurant depuis les années 1970 pour devancer le charbon. Avec les évolutions techniques actuelles, la découverte du gaz non conventionnel a fait son entrée sur le marché. Le prix gaz n’a donc pas cessé d’évoluer.

fonctionnement de la chaudière à gaz

Pour son fonctionnement la chaudière à gaz a besoin d’un combustible. Ce combustible en l’occurrence le gaz, est brûlé afin de produire de la fumée à température élevée. La vapeur engendrée par cette combustion est destinée à chauffer l’eau d’un radiateur, ou du chauffage sous le plancher de la maison. La puissance thermique produite détermine le type de la chaudière à gaz. Le prix d’une chaudière gaz est déterminé par ce type de chaudière. Par ailleurs, elle peut également être à simple ou à double usage. Son utilisation pourrait servir à chauffer exclusivement la maison. Elle servira aussi à produire l’eau chaude sanitaire utilisée dans la salle de bain et la cuisine. D’un point de vue pratique, l’utilisation de la chaudière à gaz est relativement facile. Le raccord avec le réseau de distribution du gaz de ville ne requiert ni équipement spécifique, ni un stockage du combustible. En matière de chauffage, la chaudière à gaz est la solution idéale en termes de chauffage. Le prix d’une chaudière varie d’un fabricant sur l’autre. Tandis que le prix gaz est tributaire des fluctuations du marché.

Le gaz et ses tarifs

Le prix du gaz varie d’un pays producteur sur l’autre. Le potentiel en gaz naturel de la France est très faible. Avec 2 % de la consommation totale couverte par la production nationale, ce chiffre tend à diminuer au fil des années jusqu’à une disparition prévue pour 2013. La situation du reste de l’Europe est similaire. L’importation de ce combustible avec d’autres pays producteurs est devenue une nécessité. Le prix gaz et le prix chaudière déterminera le comportement des consommateurs.

Dans la même rubrique


Contact |