Accueil > Animaux > Le calendrier de l’apiculteur

Le calendrier de l’apiculteur

lundi 10 juin 2013

Quand, comment et pourquoi prendre soin de vos ruches.

Amateur ou professionnel, un apiculteur doit être en total harmonie avec ses abeilles tout au long de l’année. Les travaux de la ruche ne sont cependant pas à faire sur l’instinct. Pour tous les éleveurs d’abeilles, il existe un planning annuel à suivre pour disposer d’une bonne récolte et pour la survie des colonies.

Le programme de travail annuel de l’apiculteur

Si on est un nouvel apiculteur, il faut commencer son exploitation au printemps. L’éleveur plus expérimenté durant la période d’hivernage procède au nettoyage et aux diverses réparations dans la ruche. C’est le moment aussi pour vendre le miel et les autres produits de la récolte. Quand arrive le mois de mars, l’apiculteur doit inspecter chaque nid pour voir si le développement des colonies se déroule bien. En effet, c’est au début du printemps que les abeilles recommencent leur activité. A ce moment-là, l’éleveur débarrasse la ruche des cadres trop anciennes, et supprime les colonies qui ne sont plus productives. Au début du mois d’avril se fait la transhumance pour rechercher des ruches qui ont hiverné, mais cela dépend de chaque zone d’exploitation. En avril, il installe les premières hausses pour le stock du premier cru des abeilles. Ensuite, l’apiculteur procède à l’élevage des reines. Pendant le mois de mai, l’éleveur laisse les colonies remplir les hausses qu’il ajoute au fur et à mesure. C’est à la fin du mois qu’elles vont être recueillies et emmenées en miellerie.

Le mois de juin, l’apiculteur effectue l’essaimage artificiel avec ses nouvelles reines. Et comme en mois de mai, il y aura remplissage des hausses par les abeilles et la récolte en fin du mois. Le mois de juillet aussi se déroule de la même manière. L’apiculteur prépare les ruches pour l’hivernage le mois de septembre et octobre. Il traite ses ruches contre le varroa, et il nourrie chacune d’elle. Afin que les souris ou autres petits rongeurs n’entrent pas dans les ruches en hiver, il doit rétrécir l’entrée de la ruche et maintenir le toit du nid avec quelque chose de lourd pour éviter qu’il ne soit emporté par le vent. Et quand l’hiver revient, il recommence à nouveau ses activités. 

Dans la même rubrique


Contact |