Accueil > Assurance, mutuelle > Assurance véhicule avec malus

Assurance véhicule avec malus

samedi 10 janvier 2015

assurance-auto-malus.org offre aux personnes à la recherche d’un contrat d’assurance auto moto les conseils d’un vrai comparateur de l’assurance automobile malus.

Contrat d’assurance Bonus-Malus

Dans le calcul de la prime d’assurance, différents éléments doivent être pris en compte. Hormis l’importance de l’assurance, il faut aussi retenir le système bonus-malus. Le système se base sur sur l’application d’un paramètre qui se détermine fonction du nombre de collisions causé par le conducteur pendant la période recouverte par l’assurance, soit une période de douze mois successifs précédant les deux mensualités du délai annuel du dit contrat.

Le contrat d’assurance bonus malus s’applique sur les assurances de Responsabilité Civile et Dommage. Cette dernière est nécessaire pour tous les vans, les tracteurs, les appareils de travaux publics, les voitures de tourisme ou les véhicules de secours et de lutte contre l’incendie mais aussi les motocycles. L’objectif est d’inciter la prudence et la bonne conduite. De cette façon, dans le cas où le conducteur n’a causé aucun accident au cours de la période, la prime de contrat d’assurance sera minimisée, il bénéficie alors d’un contrat d’assurance bonus. Dans le cas contraire, si la fréquence d’accidents causé par celui-ci est très important, il sera pénalisé à payer une prime bien plus élevée, c’est ce qui est qualifié par une assurance avec malus.

Dans le cas d’un accident en état d’ébriété, le conducteur sera puni d’un malus de 150 %, de même l’annulation d’un permis de conduire correspond à un malus allant de 50 à 200% ou un délit de fuite après accident vaut 100%. Mais si l’automobiliste n’est pas coupable du sinistre, ça ne changera pas son bonus-malus. Le paramètre maximal pour une assurance bonus est de 50%, dans le cas où l’assuré a obtenu pendant 3 ans un bonus de 50% et que ce dernier a malencontreusement causé un incident, ça ne modifiera pas son coefficient qu’il soit coupable ou non de l’accident.

Contrat d’assurance auto-résilié

Un taux de malus trop important, le non-paiement de la prime, le retrait de permis de conduire, etc. peuvent conduire la compagnie d’assurances à résilier l’engagement avec l’adhérant. Il n’est pas toujours simple de retrouver un nouvel assureur, surtout en regard de l’historique de l’assuré. Pour recouvrir en premier lieu, les immenses dommages qui peuvent encore survenir, une assurance pour malussé demande à ces derniers le versement d’une surprime.

Dans la même rubrique


Contact |