Accueil > Immobilier > Thermopompe À Murale Chauffe La Ville De Quebec.

Thermopompe À Murale Chauffe La Ville De Quebec.

jeudi 26 septembre 2013

Beaucoup de maisons dans la vallée de Montréal sont chauffés et refroidis par thermopompe à murale, mais les propriétaires peu comprennent comment ils fonctionnent. On espère qu’on peut dissiper quelque peu le mystère ici. Commençons par la base, qui est une thermopompe à murale. Une thermopompe à murale est fondamentalement un climatiseur avec une marche arrière. Dans l’été, une thermopompe ou climatiseur refroidit l’intérieur et chauffe le plein air en pompant la chaleur à l’intérieur de la maison pour les grands espaces. En hiver, une pompe à chaleur « déplacements » en marche arrière et chaleur de pompes dans la maison.

La procédure est identique à la climatisation seulement vers l’arrière. Une thermopompe à murale contient une valve d’expansion extérieure qui réduit la pression du réfrigérant dans le serpentin extérieur jusqu’à ce que la bobine est beaucoup plus froide qu’à l’extérieur. Cette bobine est réellement chauffée par l’air froid extérieur. Aussi incroyable que cela semble, une bobine de pompe à chaleur peut atteindre des températures aussi basses que vingt degrés au-dessous de zéro qui rend à Montréal journée d’hiver semble chaud et doux. Après avoir ramassé autant de chaleur que possible de l’extérieur, la pompe à chaleur compresse le fluide frigorigène à très hautes pressions qui augmentent la température pour atteindre cent trente degrés. Ce gaz chaud est ensuite pompé d’où le terme pompe à chaleur à l’intérieur pour chauffer votre maison.

Ce refroidissement super du serpentin extérieur crée-t-il un petit problème. Bien que l’air froid de l’hiver possède peu d’humidité, le serpentin super froid transforme un peu de vapeur d’eau en gel. Après une heure ou deux, le serpentin recueillera suffisamment givre et glace pour bloquer le flux d’air. Circulation d’air réduite se traduit par une bobine de plus froide et plus gel - un effet boule de neige réelle. Cette boule de neige bat en brèche l’efficacité et grandement endommage le compresseur. Pompe à chaleur glacé.

Pour lutter contre ce gel, pompes à chaleur accumuler de la glace doit passer du mode "chauffage" à mode de refroidissement pendant quelques minutes chaque heure ou deux. Cela chauffe le serpentin extérieur et fait fondre la glace et givre incriminé. Vous l’aurez deviné que ce processus gaspille beaucoup d’énergie. Anciennes pompes à chaleur emploient décongeler un mécanisme de minuterie brut pour amorcer la pompe à chaleur cycle toutes les heures si elle en a besoin ou non. La thermopompe à murale a des capteurs électroniques qui décongeler uniquement lorsque nécessaire. Cela augmente considérablement l’efficacité du chauffage de la pompe à chaleur. La thermopompe à murale est très e efficacité à la chaleur

La thermopompe à murale atteindre cotes d’efficacité entre deux trois pour cent et quatre pour cent Comment n’importe quel système peut dépasser 100 % d’efficacité ? Au lieu de la combustion d’un combustible pour créer la chaleur comme une fournaise au gaz, une pompe à chaleur utilise l’électricité pour la pompe de transfert déménagement existant chaleur de dehors à l’intérieur. Parce qu’il est seulement transfert de chaleur, une pompe à chaleur peut brûler 100 watts d’électricité pour produire autant que 400 watts de chaleur. Par comparaison, une fournaise au gaz brûlerait 100 watts de gaz naturel pour produire seulement 95 watts de chaleur. La thermopompe à murale est impressionnante.

Vous pouvez penser cela en plein air au transfert de la chaleur intérieure comme une voiture conduite en montée. Sur une colline raide, la voiture doit travailler plus fort. De même, plus froides températures extérieures nécessitent plus de travail de votre pompe à chaleur. Cette relation entre la température extérieure et l’efficacité de la pompe à chaleur signifie que l’efficacité est une courbe plutôt qu’un nombre défini. Pour cette raison, l’industrie de thermopompe à murale est coefficient et de performance de saison de chauffage, comme une mesure moyenne d’efficacité de la pompe à chaleur tout au long de l’hiver, saison de chauffage.

Dans la même rubrique


Contact |