Accueil > culture > Atom Heart Mother de Pink Floyd

Atom Heart Mother de Pink Floyd

samedi 28 mai 2011

Atom Heart Mother fut le déclencheur d’un nouveau courant musical, le rock progressif.

En 1968, à l’aide du fameux "Summer of love" la musique subissait déjà des sursauts créatifs : des chansons plus longues avec des paroles écrites sous diverses influences et tout un univers coloré qui n’échappera pas à Pink Floyd.

Autour de Syd Barrett puis sans lui, ce groupe écrivit les prémices de cette nouvelle musique atmosphérique.

Mais en 1970 tout bascule. Le psychédélisme a fait bruler ses ailes, l’heure n’est plus à l’expérimentation, du moins pas celle des dernières années, mais bien à quelque chose de plus structuré.

Pink Floyd compose "Atom Heart Mother" longue suite de 24 minutes, avec différentes périodes allant de la plus intimiste à la plus grandiose. Un thème des plus classiques revient en permanence, bouclant ainsi des formules musicales autonomes.

Pour rester dans l’esprit d’avant, un titre garde les tics psyché, "Alan Psychedelic Breakfast", petit-déjeuner auquel nous sommes conviés , de l’élaboration jusqu’à la dernière goutte d’eau d’une fuite du robinet de l’évier de la cuisine.

Mais tout ceci est trop court pour constituer un album, Pink Floyd rajoutera trois titres folk, d’une pureté toujours insondable, "If, Summer’68 et Fat Old Sun".

Pour emballer le tout, il fallait quelque chose de marquant, ou de totalement anodin.
Une vache dans un pré. C’est ce que le photographe de l’époque a trouvé en premier sur son chemin dans sa quête d’images.
Et puis rien d’écrit sur cette pochette, pas de titre d’album, pas de nom de groupe.

La musique devient anonyme...

Pour en savoir plus sur ce disque légendaire, consulter la chronique de "Atom Heart Mother" issu de la discographie Pink Floyd sur Discochronics.fr

Dans la même rubrique


Contact |