Accueil > culture > Art Us contre Art français

Art Us contre Art français

jeudi 21 mai 2009

Les séries US sont peuplées de Lost, Dexter et autre New York unité spéciale, tandis qu’ici nous avons des séries préhistoriques, recouvertes de poussières avec des acteurs et actrices aussi charismatiques que des verres d’eau plates.

Séries et films français... on est loin de l’addiction, de l’originalité de nos collègues.

Les séries US sont peuplées de Lost, Dexter et autre New York unité spéciale, tandis qu’ici nous avons des séries préhistoriques, recouvertes de poussières avec des acteurs et actrices aussi charismatiques que des verres d’eau plates.

Car le problème qui se pose ici, c’est le manque de surprise, d’originalité, de crédibilté des scénarii.

Parlons cinéma, un succès qui a laissé un bon nombre d’entre nous pantois, est le film les Chtis ! J’étais assise tranquillement et au bout de vingt minutes, j’hésitai soit à quitter la salle ou à m’arracher un bras et à m’assomer avec !

Rien à voir avec des films d’actions qui dépotent, qui en laissent la bouche pendante, qui vous aspirent tels "The Dark knight ou Iron man". Il y aussi des films qui mélangent avec brio intelligence et revendication (Harvey Milk ou plus anciennement Brokeback Mountain).

Prise de risque ! Un vocabulaire inconnu de l’industrie du cinéma et audiovisuelle français, et voilà le résultat, notre art est ignoré outre-atlantique !

Dans la même rubrique


Contact |