Accueil > actualités > 3890 tués sur les routes hexagonales en un an

3890 tués sur les routes hexagonales en un an

mardi 15 novembre 2011

Alors que le Gouvernement de François Fillon a récemment fait part de sa volonté de voir le nombre de tués passé sous le seuil de 3000 dès l’année prochaine, il convient d’ores et déjà de saluer les immenses progrès enregistrés par la Sécurité Routière sur le territoire hexagonal.

En effet, les résultats inhérents au mois d’Octobre 2011 sont globalement satisfaisants puisqu’ils confirment la tendance baissière amorcée depuis quelques mois à présent. Il convient d’ailleurs de souligner que la hausse de la mortalité routière connue au début de l’année 2011 est désormais complètement annihilée ce qui est réellement une bonne chose pour tous les usagers de la route. En dépit des vives protestations formulées par lesdits usagers de la route à propos de la dureté du mécanisme de l’assurance auto malus ou encore de l’aggravation constante des règles relatives à la conduite, il nous appartient de souligner que tout cela semble résolument efficace sur le terrain de la sécurité routière.

En revanche, il est également important de ne pas oublier de citer l’impact de l’évolution des mœurs constatée depuis maintenant quelques années. Ainsi même si les services de Police constatent encore quelques débordements, il est aujourd’hui évident que les Français ont pris conscience de l’impérieuse nécessité de modérer les abus routiers dans l’optique de la préservation de la sécurité de tous. En outre, il convient également de comprendre que la problématique assurantielle prend également une réelle dimension dans cette volonté de modération routière puisque les compagnies d’assurance hésitent moins à engager une procédure de contrat d’assurance auto résilié. Or, elle implique au client concerné ce trouver un contrat d’assurance pour résilié ce qui est évidemment peu plaisant et parfois même fort complexe. Dès lors, pour en revenir à la mortalité routière, elle a atteint son plus bas niveau depuis la guerre 1939/1945 puisque le "nombre de personnes tuées sur 12 mois glissants passe sous les 4 000 pour la deuxième fois (la première en décembre 2010)". En conséquence, il convient de se réjouir pleinement de cette tendance baissière de la mortalité routière en France.

Dans la même rubrique


Contact |