Accueil > Immobilier > 3 bonnes raisons de souscrire un prêt en devise

3 bonnes raisons de souscrire un prêt en devise

samedi 15 août 2015

Les travailleurs frontaliers suisses peuvent facilement devenir propriétaire d’un bien immobilier en France en souscrivant un prêt en devise. Cette solution parfaitement adaptée à leur situation présente 3 principaux avantages.

Dans le cadre d’un investissement immobilier en France, les travailleurs frontaliers peuvent plus facilement concrétiser leur projet à l’aide d’une solution qui leur est adaptée : le prêt en devise. Qu’il s’agisse de l’achat ou de la construction d’une résidence principale, secondaire ou locative, ils peuvent ainsi emprunter un capital en euros même s’ils travaillent et perçoivent des revenus en francs suisses. Une solution qui présente trois principaux avantages.

1. Garantie de change

Tout au long du prêt en devise, le bénéficiaire rembourse ses mensualités en francs suisses (CHF), car le capital prêté est converti durant une opération de change dans cette monnaie. Lorsque cette opération a eu lieu avant la remise du crédit, l’emprunteur ne connaitra aucun risque de variations de change EUR/CHF. Pour toute la durée du crédit, le change est effectivement fixé, ce qui n’a aucun impact sur l’amortissement du prêt réalisé. Cela s’applique particulièrement lorsqu’il est à taux fixe, car le même montant sera remboursé tous les mois. De plus, toutes les modalités de remboursement du crédit sont bien définies dès le départ.

2. Taux d’intérêt plus bas

Dans le cadre d’un prêt en devise comme celui proposé par pretendevise.com, un courtier en financement, les taux d’intérêt qui fixent la rémunération du capital prêté allègent davantage les mensualités. En effet, ils sont 1 % plus bas généralement par rapport à un crédit immobilier « classique » en euro.

3. Avantages offerts par les banques françaises

Avec un prêt en devise, les banques françaises proposent les mêmes avantages qu’un crédit immobilier proposé avec la monnaie unique. Citons parmi eux la garantie par cautionnement, des indemnités de remboursement anticipé réduites, ou encore le prêt à taux zéro plus (PTZ+).

Dans la même rubrique


Contact |